Le PDG de Primary Health, David Peterman, prend sa retraite

Le PDG de Primary Health, David Peterman, prend sa retraite

Lorsque le Dr David Peterman, PDG de longue date de Primary Health Medical Group, a annoncé sa retraite, il s’est retrouvé arrêté à l’épicerie.

GARDEN CITY, Idaho – Cet article est initialement paru dans le Presse de l’Idaho.

Lorsque le Dr David Peterman, PDG de longue date de Primary Health Medical Group, a annoncé sa retraite, il s’est retrouvé arrêté à l’épicerie.

Il a reçu des courriels et des messages Facebook. Les gens le remerciaient d’avoir été une voix de confiance pendant la pandémie de COVID-19, a déclaré Peterman.

“C’était surprenant pour moi, et je suis content d’avoir été utile”, a déclaré Peterman. “Vraiment, ce que j’ai essayé de faire, c’est de donner des faits clairs et simples sur le coronavirus et de le séparer de la politique.”

La taille de Primary Health – ni trop grande ni trop petite – la rend suffisamment agile pour pivoter et agir rapidement, a déclaré Tracy Morris, présidente de la société. Par exemple, comme différents vaccins étaient approuvés pour différents groupes d’âge, Peterman arrivait au travail ce jour-là pour demander comment préparer les installations pour vacciner les enfants nouvellement éligibles, a-t-elle déclaré. S’ils avaient des vaccins disponibles, ils seraient prêts dans l’après-midi pour commencer les vaccinations, notamment en créant des créneaux de rendez-vous et en mobilisant des infirmières, a-t-elle déclaré.

“Je ne pense pas que nous aurions fait cela aussi rapidement que nous l’avons fait sans qu’il ait insisté pour que nous soyons les premiers et que nous fassions ce qui est bon pour la communauté”, a-t-elle déclaré.

Peterman, qui a agi en tant que PDG depuis 2004, a travaillé son dernier jour le 13 mai. Avant cela, et pendant ces 18 années, il a travaillé pour réaliser une vision de soins de santé plus accessibles dans la Treasure Valley.

Le groupe médical de santé primaire compte désormais 23 cliniques, plus de 120 prestataires et 650 employés, a déclaré Peterman.

Bien que la gestion de la pandémie ait posé des défis sans précédent, Peterman s’est dit fier des réalisations de son entreprise.

«Alors que le coronavirus a eu tant de tragédies et tant de perturbations pour notre communauté, pour nous sur le plan personnel, je suis incroyablement reconnaissant et privilégié d’être le PDG, le chef du groupe médical de santé primaire, et d’avoir cette équipe incroyable qui était capable de répondre à tant de besoins de la communauté », a-t-il déclaré.

Le Dr Dan Reed, qui travaillait plus récemment comme directeur de la médecine familiale du groupe, est le nouveau PDG du groupe.

SANTÉ PRIMAIRE : « LA CONTINUITÉ AVEC LES PATIENTS DANS LE TEMPS »

Peterman a déménagé à Boise en 1980 avec sa femme, Mary, de Denver, Colorado. Au départ, il a travaillé pour un groupe pédiatrique de quatre personnes appelé Pediatric Associates. Mais il est devenu curieux de rendre les soins de santé plus efficaces, accessibles et « franchement, de meilleure qualité », a-t-il déclaré.

En 1994, lorsque l’opportunité s’est présentée pour son groupe médical de faire partie de Primary Health Inc., une compagnie d’assurance et un groupe médical combinés, Peterman s’est lancé. Il a commencé à occuper des postes de direction au sein du groupe.

La relation entre les groupes médicaux et les compagnies d’assurance était différente à l’époque, a déclaré Peterman. Le côté des soins de santé était considéré comme le fournisseur, tandis que le côté des assurances était considéré comme devant tout payer, a déclaré Peterman. Le groupe médical n’avait pas autant son mot à dire dans la structure dont il faisait partie, et la relation n’était pas aussi collaborative, ce qui a conduit à des tensions, a-t-il déclaré.

“Il est devenu clair pour moi que le conflit d’une compagnie d’assurance propriétaire d’un groupe médical était tout simplement difficile”, a déclaré Peterman. “Je pensais qu’il était très important que nous nous séparions et devenions indépendants.”

En 2004, la partie médicale se rachète et devient Primary Health Medical Group. Peterman est devenu son PDG, a-t-il déclaré. Dans ce rôle, il a collaboré avec les membres du groupe pour concrétiser sa vision de meilleurs soins de santé.

L’un des grands objectifs des fournisseurs de soins de santé primaires est de créer une continuité avec les patients au fil du temps, a déclaré Peterman.

“Vous êtes la maison médicale pour ce patient, et vous voulez travailler en étroite collaboration avec ce patient pour décider ce qui est le mieux pour lui et sa famille, et dans mon cas en tant que pédiatre, ce qui est le mieux pour lui et ses enfants”, a déclaré Peterman.

Dans les années 2000, des cliniques de soins d’urgence ont vu le jour à travers le pays, a déclaré Peterman. Peterman a vu l’intégration des centres de soins d’urgence comme un pilier important pour créer une continuité avec les patients, a-t-il déclaré.

Les centres de soins d’urgence améliorent les expériences de soins de santé car les patients et les parents des patients ont un accès rapide aux soins médicaux sans avoir à prendre rendez-vous, a déclaré Peterman.

Il a commencé à réfléchir à la manière de créer un système de soins de santé combinant des services de soins d’urgence et des services préventifs, a-t-il déclaré. Par exemple, si un patient venait pour des soins d’urgence et qu’il s’avérait qu’il souffrait d’hypertension artérielle, il pourrait être traité pour tout ce qui l’affligeait sur le moment et référé à la clinique de soins primaires pour une évaluation des autres traitements dont il pourrait avoir besoin, a-t-il déclaré. . Ce modèle aborde à la fois les maladies aiguës et encourage les soins préventifs, a-t-il déclaré.

“Dans tout le pays, il y avait des cliniques ou des hôpitaux de soins primaires qui disaient” ajoutez simplement des soins d’urgence “et ce n’était pas nous”, a déclaré Peterman. « La nôtre était une clinique mixte ; nous avons travaillé en synergie », a-t-il déclaré, ajoutant que les dirigeants ont passé beaucoup de temps à discuter des services à offrir en soins d’urgence par rapport à la médecine familiale.

La société a également adopté très tôt les dossiers de santé électroniques, tout en s’efforçant d’assurer une meilleure continuité pour les patients, a déclaré Peterman.

VOIR DES GÉNÉRATIONS DE PATIENTS

En plus de son travail de PDG, Peterman a continué à voir des patients pédiatriques, a-t-il déclaré. Ce fut une expérience gratifiante d’avoir des patients qu’il avait l’habitude de voir choisir de faire soigner leurs propres enfants, a-t-il déclaré. Il a même vu les petits-enfants de certains de ses patients.

Le simple fait de parler périodiquement avec des patients pendant 15 à 20 minutes a permis à Peterman de partager les histoires de ses patients, y compris les joies, la tristesse et les «trucs normaux», comme un enfant obtenant un B + à son test de mathématiques, a-t-il déclaré.

“Les parents emmènent leurs enfants et quittent mon bureau et je reste avec ces merveilleux souvenirs, puis je les revois un an plus tard”, a déclaré Peterman.

COVID-19 APPORTE DE NOUVEAUX DÉFIS

L’équipe marketing de Primary Health a remarqué un phénomène pendant la pandémie de COVID-19 : avant la flambée des cas, les visites sur le site Web ont “monté en flèche”, a déclaré Peterman.

Le public a compris qu’il pouvait obtenir des informations auprès de Primary Health, a-t-il déclaré. Bien que les hôpitaux puissent également fournir de telles informations, ils doivent se concentrer sur les soins aux personnes très malades, a-t-il déclaré.

Peterman a travaillé avec des hôpitaux locaux tels que Saint Alphonsus et St. Luke’s pour mieux prendre en charge le grand nombre de patients nécessitant des tests et des informations COVID, a-t-il déclaré. Ils ont tenu des appels téléphoniques hebdomadaires pour coordonner les soins et essayer d’empêcher les patients de tomber gravement malades et d’avoir besoin de soins d’urgence, en préservant l’espace dans les hôpitaux pour les patients qui auraient besoin de ces soins, a-t-il déclaré.

Cela impliquait d’améliorer la sensibilisation et la communication avec le public via les médias sociaux et d’autres canaux, de créer des cliniques où les tests COVID-19 pourraient avoir lieu et d’augmenter leur capacité à prendre les appels téléphoniques des patients et à répondre aux questions, a-t-il déclaré.

La réponse de la clinique a illustré sa preuve de concept, a déclaré Peterman.

“Avec une pandémie, peu importe qu’il s’agisse de la grippe ou d’Ebola… il faut y faire face à la clinique… au niveau du village”, a déclaré Peterman.

En plus de la collaboration avec les hôpitaux, Peterman a également crédité le gouverneur Brad Little d’avoir reconnu le rôle joué par la santé primaire, d’avoir soutenu les cliniques en s’assurant qu’elles reçoivent un équipement de protection adéquat et d’avoir déployé des gardes nationaux pour aider aux efforts de soins, a-t-il déclaré.

COLLÈGUES : PETERMAN EST UN “CHEERLEADER” ; S’APPUIE SUR L’EXPERTISE DES AUTRES

Morris, présidente de Primary Health, a travaillé avec Peterman pendant 28 ans, avant qu’il ne devienne PDG, a-t-elle déclaré. Pendant ce temps, elle a admiré le plaidoyer de Peterman pour le potentiel de l’entreprise et ses services dans la communauté locale, a-t-elle déclaré.

“Il est absolument le plus grand pom-pom girl de Primary Health”, a déclaré Morris. Cela s’est traduit par un engagement inébranlable à contribuer au paysage local des soins de santé, en tandem avec de grands acteurs tels que St. Luke’s et Saint Al’s, a-t-elle déclaré.

« Il n’a pas eu peur de leur parler de la façon dont la santé primaire pourrait faire partie de ce tableau, comment nous pourrions nous associer à eux et améliorer la qualité des soins de santé sur notre marché », a déclaré Morris.

Lorsque les vaccins contre le coronavirus sont devenus disponibles pour la première fois pour une large distribution au début de janvier 2021, les hôpitaux locaux ont été inondés de patients, a déclaré Morris. Peterman a vu une opportunité de positionner les cliniques de Primary Health pour vacciner rapidement les gens, a-t-elle déclaré. Ils ont fait savoir aux hôpitaux qu’ils augmentaient la capacité de vaccination, ont embauché des étudiantes infirmières pour les aider et ont ouvert davantage de sites de vaccination, dont certains se concentraient exclusivement sur la vaccination le week-end, a-t-elle déclaré.

Chryssa Rich, directrice du marketing de l’entreprise, a occupé ce poste au cours des huit dernières années et a noté la capacité de Peterman à s’appuyer sur des employés possédant les bonnes compétences pour faire avancer les choses. Peterman, et l’entreprise dans son ensemble, ont fonctionné avec une philosophie consistant à faire appel aux personnes les plus proches du problème pour aider à le résoudre, a-t-elle déclaré.

“Il sait très bien reconnaître et respecter le domaine d’expertise des autres, et il n’a pas essayé de passer outre nos recommandations simplement parce qu’il est le PDG”, a-t-elle déclaré.

Peterman a déclaré que le meilleur conseil qu’il ait reçu jusqu’à présent au sujet de la retraite est de ne pas s’engager trop tôt dans de nouveaux projets. Il prévoit de pratiquer des activités comme le vélo de montagne, la pêche à la mouche, de rendre visite plus souvent à ses deux fils qui vivent à l’extérieur de l’État et, éventuellement, de trouver un créneau où il pourra redonner à la communauté.

Erin Banks Rusby est journaliste à l’Idaho Press. Elle couvre le comté de Canyon, y compris l’agriculture, l’éducation et le gouvernement.

Cet article a été initialement publié dans l’Idaho Press, en savoir plus sur IdahoPress.com.

Découvrez les dernières nouvelles de Treasure Valley et de Gem State dans notre playlist YouTube :

https://www.youtube.com/watch?v=videoseries

Related posts

Omnicom nomme Matt McNally PDG d’Omnicom Health Group

cialiszep

UP Health System apporte des changements au personnel administratif

cialiszep

ROSEN, UN CABINET D’AVOCATS DE PREMIER PLAN, encourage Teladoc Health, Inc.

cialiszep

Les Seahawks lancent le programme Mental Health Matters

cialiszep

Hint Health annonce un nouveau financement de 45 millions de dollars pour alimenter la croissance des soins primaires directs

cialiszep

Examen des aides auditives Lively – Forbes Health

cialiszep