Exposition Cartier et l’art islamique au Dallas Museum of Art

Exposition Cartier et l'art islamique au Dallas Museum of Art

Exposition Cartier et l'art islamique
Moti Masjid – fort de Lahore, sans date. Archives Cartier Paris. © Platé Limitée. Photo : Image fournie avec l’aimable autorisation des Archives Cartier

Cartier et l’art islamique : à la recherche de la modernité a ouvert ses portes le 14 mai au Dallas Museum of Art (DMA) et se poursuivra jusqu’au 18 septembre. Cette grande exposition retrace les inspirations de l’art et du design islamiques, notamment de l’exquise collection d’art persan et indien de Louis Cartier. L’art des designers de la Maison Cartier du début du XXe siècle à nos jours est présenté.

L’exposition est co-organisée par le DMA et le Musée des Arts Décoratifs, Paris, en collaboration avec le Musée du Louvre et avec le soutien de la Maison Cartier. Il présente plus de 400 objets provenant de Cartier, du Musée des Arts Décoratifs (Paris), du Musée du Louvre, de la Keir Collection of Islamic Art prêtée au Dallas Museum of Art et d’autres grandes collections internationales.

Exposition Cartier et l'art islamique
Petite bouteille, Iran, IXe-Xe siècle, bronze, The Keir Collection of Islamic
Art prêté au Dallas Museum of Art, K.1.2014.522. Photo : Image fournie avec l’aimable autorisation du Dallas Museum of Art

À travers de fortes juxtapositions visuelles et de nouvelles recherches universitaires, l’exposition explore comment les designers de Cartier ont adapté les formes et les techniques de l’art, de l’architecture et de la joaillerie islamiques. Des matériaux d’Inde, d’Iran et des terres arabes sont également présentés.

Cartier et l’art islamique

La première américaine de Cartier et l’art islamique suit sa présentation au Musée des Arts Décoratifs de Paris. L’exposition est co-organisée par Sarah Schleuning, conservatrice principale Margot B. Perot des arts décoratifs et du design au DMA; Dr Heather Ecker, ancienne conservatrice Marguerite S. Hoffman et Thomas W. Lentz de l’art islamique et médiéval au DMA; Évelyne Possémé, conservatrice en chef de la joaillerie ancienne et moderne au musée des Arts décoratifs, Paris ; et Judith Hénon, conservatrice et directrice adjointe du département des arts de l’Islam au musée du Louvre, Paris.

Exposition Cartier et l'art islamique au DMA
Aiguière, fin Xe-début XIe siècle, cristal de roche, avec réparations en or émaillé
et accessoires de Jean-Valentin Morel (1794-1860), français, The Keir Collection
of Islamic Art prêté au Dallas Museum of Art, K.1.2014.1.AB.
Photo : Image fournie avec l’aimable autorisation du Dallas Museum of Art

La conception de l’exposition est conçue par le célèbre studio Diller Scofidio + Renfro (DS+R), qui a créé une exposition contemporaine qui offre de meilleures possibilités d’examen approfondi et d’analyse de la forme. Le commanditaire principal de l’exposition à Dallas est PNC Bank.

Dr Agustin Arteaga

«Depuis plus d’un siècle, Cartier et ses designers reconnaissent et célèbrent la beauté inhérente et les valeurs symboliques de l’art et de l’architecture islamiques, intégrant des éléments similaires dans leurs propres créations. Ce rapprochement des formes d’art orientales et occidentales parle exactement des types de liens interculturels que le DMA s’engage à mettre en évidence par le biais de sa programmation et de sa bourse », a déclaré le Dr Agustín Arteaga, directeur Eugene McDermott du DMA. “Non seulement cette exposition offre à notre public l’opportunité d’explorer les créations éblouissantes de Cartier, mais elle met également en lumière la force de nos départements d’art islamique et d’arts décoratifs et de design, ainsi que ceux de nos collègues du Musée des Arts Décoratifs et le Louvre.”

Exposition Cartier et l'art islamique
Gobelet féminin, Iran, début XIXe siècle, Collection Hossein Afshar à
le Musée des Beaux-Arts de Houston. Photographie © Le Musée des Beaux-Arts
Arts, Houston ; Photographe : Will Michels

Le catalogue entièrement illustré de l’exposition est conçu par Coline Aguettaz et publié par le Musée des Arts Décoratifs de Paris en éditions française et anglaise. Le Dallas Museum of Art est soutenu, en partie, par la générosité des membres et donateurs de la DMA, le National Endowment for the Arts, la Texas Commission on the Arts et les citoyens de Dallas par l’intermédiaire du City of Dallas Office of Arts and Culture. Pour plus d’informations, visitez dallasmuseumofart.org.

Related posts

Impeachment Maquilleur Yoichi Art Sakamoto sur les dents de Linda Tripp

cialiszep

L’art dans le Haut Pays | Temps de montagne

cialiszep

Un projet d’art collaboratif met en valeur l’esprit communautaire

cialiszep

Le directeur artistique de Return to Monkey Island parle de ses inspirations et de ses attentes

cialiszep

Profitez des fleurs, de la musique et de l’art au Brink of Summer ArtsWalk jeudi

cialiszep

Jeremy Dennis, membre de la nation Shinnecock, ouvre le studio d’art Hamptons

cialiszep